Adelle Blackett

Adelle Blackett

Everyday Transgressions

Adelle Blackett, Ad. E., est professeure de droit et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit transnational du travail et développement à l’Université McGill. Diplômée de McGill en common law et en droit civil, dotée d’un BA en histoire de l’Université Queen’s, la professeure Blackett détient également un LL.M. et un doctorat en droit de l’Université Columbia. La professeure Blackett est la récipiendaire de prestigieuses sources d’appui à la recherche. Elle a notamment reçu, en 2010, la bourse Bora-Laskin pour la recherche sur les droits de la personne du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), et en septembre 2016, la professeure Blackett a reçu un prix de recherche de la Fondation Pierre Elliott Trudeau pour son projet Transnational Futures of International Law, pour lequelle elle a organisé un cours éponyme pour l’hiver 2019. Ancienne fonctionnaire du Bureau International du Travail (BIT) à Genève, elle a depuis été conseillère auprès du BIT dans un processus tripartite en Haïti, et a rédigé un avant-projet de code du travail haïtien (2011-2014). Elle a aussi agi, entre 2008-2011, à titre d’experte de l’OIT pour l’élaboration des normes internationales du travail sur le travail décent des travailleuses et travailleurs domestiques (Convention n° 189 et de la Recommandation n° 201). En 2009, la professeure Blackett a été nommée à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) par l’Assemblée nationale du Québec, et y a siégé à titre de commissaire à temps partiel pendant sept (7) ans.  En 2014, le Barreau du Québec lui a décerné le Mérite Christine-Tourigny pour son engagement social et de son apport à l’avancement des femmes et, en 2015, l’Association Avocats et Avocates Noirs du Canada a souligné ses contributions significatives à la communauté juridique en lui octroyant le Prix Pathfinder.  La professeure Blackett a été élue membre associé de l’Académie internationale de droit comparé en juillet 2019. Son plus récent ouvrage, intitulé Everyday Transgressions: Domestic Workers’ Transnational Challenge to International Labour Law (Cornell University Press) a été publié en avril 2019.