Marie Denise Douyon

Marie Denise Douyon

Originaire d’Haïti et diplômée des beaux-arts du du Fashion Institute of Technology de New York, Marie-Denise Douyon s’établie à Montréal en 1991 en tant que réfugiée politique. Ayant grandi, étudié, et voyagé à travers le monde, elle travaille de manière à ce que son art reflète un métissage de cultures africaines et créoles. 

Ses influences varient selon ses voyages, ce qui fait de son œuvre un véritable éventail d’esthétiques. Certaines œuvres se veulent également témoignages. Marie-Denise parle beaucoup de l’importance de la mémoire et de l’histoire de notre société. Elle voit ses œuvres comme des témoins et des souvenirs de différents moments de sa vie, d’où l’importance de ses voyages sur son travail. Sa formation initiale étant en illustration, elle accompagne souvent ses toiles de récits qui poussent encore plus loin la narration de son travail visuel. 

Montréalaise qui évolue dans un Québec de plus en plus concerné par les changements climatiques, les thèmes liés au réchauffement de la planète, aux catastrophes écologiques et à leurs répercussions sociales et environnementales sont au centre de la démarche artistique de Marie-Denise. Par le biais de la récupération, l’artiste crée des œuvres uniques à partir de rebuts et divers objets trouvés.

Sa dernière exposition de 2019, Haïti-Québec, 2 peuples, 2 histoires, une rencontre, réalisée avec l’artiste Radu Juster révèle en art contemporain, dans une trame historique fascinante le parcours unique de la première nation noire indépendante – Haïti – en parallèle avec l’histoire du Québec et de ses peuples autochtones, français et anglais.