Michaelle Sergile

Michaëlle Sergile

Michaëlle Sergile est une artiste et commissaire indépendante poursuivant actuellement une maîtrise en Fibres et textiles à l’Université de Concordia. En travaillant principalement des textes et des livres de la période postcoloniale de 1950 à aujourd’hui, son travail artistique a pour vocation de comprendre et de réécrire l’histoire des communautés noires, et plus précisément celle des femmes, par le tissage. Medium souvent perçu comme de l’artisanat et catégorisé comme féminin, l’artiste utilise le lexique du tissage pour questionner les rapports de domination de genre et d’ethnie. Elle a exposé à la galerie ArtHelix à New York, à la Miami Art Fair et a participé à plusieurs expositions collectives à Montréal notamment à la Place des Arts, à Art Mûr ainsi qu’au Conseil des Arts de Montréal. Elle a également à son actif plusieurs prix et bourses reçues durant son parcours académique. Elle est actuellement chargée de projet et commissaire pour la plateforme Nigra Iuventa ou elle a co-commissarié l’exposition Subalternes créée par et pour des femmes noires au Québec , réunissant plusieurs artistes locales et internationales.

 

Michaëlle Sergile is an independent artist and curator currently pursuing a Master’s degree in Fibres and Textiles at Concordia University. By working mainly on texts and books from the postcolonial period from 1950 to the present, her artistic work aims to understand and rewrite the history of Black communities, and more specifically that of women, through weaving. Often perceived as a medium of craftsmanship and categorized as feminine, the artist uses the lexicon of weaving to question the relationships of gender and ethnic domination. She has exhibited at the ArtHelix Gallery in New York, the Miami Art Fair and has participated in several group exhibitions in Montreal, including at Place des Arts, Art Mûr and the Conseil des Arts de Montréal. She has also received several awards and scholarships during her academic career. She is currently project manager and curator for the Nigra Iuventa platform where she co-commissioned the Subaltern exhibition created by and for Black women in Quebec, bringing together several local and international artists.